L'allaitement est une source de bonheur mais le début est parfois un peu difficile. Personnellement, j'ai toujours voulu allaiter, ma mère m'ayant elle-même allaitée 3 ans et demi, mais quelques obstacles se sont glissés sur ma route. Les solutions données ne sont pas forcémment les bonnes pour tout le monde : je me sers de mon expérience personnelle et des solutions que j'ai trouvé pour moi... Je précise également que les bouts de seins en silicone peuvent être utiles mais ne sont pas toujours une solution : le bébé peut faire une confusion sein - tétine et ne plus vouloir têter sans les têterelles. Il vaut mieux persévérer sans et n'y avoir recours qu'en dernière solution...

Problèmes pouvant survenir :

- Mamelons ombiliqués : J'ai essayé de faire sortir mon mamelon durant ma grossesse avec des formes-mamelons (sortes de coupelles ressemblant à celle des recueille-lait) mais ce n'est pas efficace. Ensuite, on m'a conseillé d'utiliser une seringue à laquelle on aurait coupé le bout et aspirer le mamelon. Mais cette méthode a été très douloureuse pour moi et je n'ai pas persévérée. Je me suis donc retrouvée le jour de la naissance de mon fils avec mes mamelons ombiliqués sans préparation.

Ce qui a été efficace pour moi à ce moment là : utilisation de bouts de seins en silicone en essayant toujours de maintenir un contact avec le mamelon à la fin des têtées, pour que le petit ne s'habitue pas à la facilité des téterelles. Au bout de quelques jours, les mamelons commencent à se former et le nourrisson peut alors les saisir sans l'aide des bouts de seins en silicone.

- Gerçures et crevasses : la seule pommade qui m'a soulagée a été la pommade de "Castor Equi", trouvable en pharmacie. Je l'ai appliqué, non sur le mamelon lui-même mais sur une compresse stérile puis sur le mamelon en la laissant dans le soutien-gorge et en changeant régulièrement.

 

Mon témoignage :

Avec mon petit Théodore, nous avons commencé l'allaitement tout de suite après sa naissance. Mais nous n'étions vraiment pas aidés : lui a un petit frein sous la langue et moi les mamelons ombiliqués ! Bref, il a fallu s'accrocher pour que cela fonctionne. La première fois, le petit a vraiment eu du mal a saisir le mamelon. Au bout de plusieurs essais, il a tout de même réussi à téter un peu mais durant le reste de la journée, il n'arrivait pas et s'énervait. J'avais prévu le coup et acheté des bouts de seins en silicone et avec cela, il a réussi tout de suite et a têté vigouresement. Cela ne m'a pas empêché d'avoir des crevasses et des gerçures ainsi que des douleurs aux mamelons. Et puis au bout de quelques jours, j'ai décidé d'enlever les bouts de seins à la fin des tétées pour qu'il s'habitue à saisir le mamelon directement. Cela a bien fonctionné et deux semaines après sa naissance, il têtait enfin sans les téterelles. Mon mamelon est bien ressorti et il n'a plus de problème pour têter... La preuve : il fait 7 kg à 3 mois !